People / Société

Lancée aujourd’hui en grande pompe, la nouvelle plateforme de streaming musical, TIDAL, acheté 56M$ par Jay Z à une compagnie Norvégienne, se veut rendre aux artistes ce qui appartient aux artistes, à savoir le contrôle de leur musique.

Cependant, la plateforme a-t-elle vraiment de quoi inquiéter ses concurrents, comme Spotify, Qobuz, Deezer et autre ?

 

Honnêtement, non. Rien de réellement nouveau n’est apporté par la plateforme. Même le son qualité CD (FLAC pour les plus avertis) qu’elle propose pour ses abonnées Premium, existe déjà chez Qobuz (et à moindre coût).

Mais bon, parions que Jay et Compagnie ont prévu le coup, et sauront nous proposer autre chose qu’un lancement marketing digne de la plus grande cérémonie des Grammy Awards, et apporter une vraie consistance à leur projet.
TIDAL Logol


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

@cleackcleack